3. Acheter un système d'alarme après un
cambriolage est souvent plus cher


Après un vol ou une agression, les victimes sont très souvent traumatisées et elles ont tendance à parer au plus pressé en achetant n'importe quoi pour se sentir rassurées au plus vite.

Très souvent elles veulent surprotéger leurs biens et s'imaginent que, si le système est très sophistiqué, elle seront mieux armées. C'est une erreur, car il ne s'agit pas de transformer son immeuble en forteresse imprenable, mais d'acquérir un équipement bien étudié qui tiendra compte de l'architecture des lieux, des habitudes de vie et des exigences spécifiques révélées lors de l'établissement du devis.

Si le bien concerné est assuré contre le vol (il est fortement conseillé qu'il le soit ou qu'il le devienne) la compagnie d'assurance peut exiger que le système d'alarme soit agréé et qu'il soit plus élaboré que souhaité, pour éviter un nouveau sinistre.